Logo Ville de Luxembourg
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
   FR    DE    EN

Le 1er mai 2010, les portes de la Villa Vauban - Musée d'Art de la Ville de Luxembourg se sont ouvertes après cinq ans de travaux de rénovation et d'agrandissement. Elle fonctionne désormais comme musée de beaux-arts de la Ville de Luxembourg.

L'architecture d'une villa bourgeoise, revisitée au 21e siècle
Le nouveau musée a été aménagé de manière à refléter le caractère historique de ses collections, un ensemble d'œuvres d'art réunies par des particuliers fortunés aux 18e et 19e siècles. La rénovation et l'agrandissement du bâtiment existant, une villa urbaine datant de 1873, ont été confiés au  bureau luxembourgeois Diane Heirend & Philippe Schmit architectes. L'extension contemporaine qu'il a conçue noue un dialogue passionnant avec l'architecture historique de la Villa Vauban.

Sur des murs solides…
La Villa Vauban tient son nom d'un fort de l'ancienne forteresse de Luxembourg construit par Sébastien Le Prestre Vauban (1633 - 1707), architecte militaire de Louis XIV. Cette fortification a servi de fondation lors de la construction de la villa. Aujourd'hui, une partie de l'impressionnante enveloppe du fort (18e siècle) peut être admirée dans les sous-sols du musée.

Un jardin historique invitant à la détente
Le complexe architectural de la Villa Vauban est situé au milieu d'un parc dessiné par l'architecte français Édouard André (1840 - 1911), l'un des paysagistes les plus réputés de son temps. Le parc a été réaménagé de manière à ce qu'il retrouve son aspect d'origine. Le site exceptionnel de la Villa Vauban permet ainsi aux visiteurs de découvrir une collection historique dans une atmosphère calme et reposante au cœur de la ville.


 


© Andrés Lejona
Facebook
Twitter